Pan y circo: la fantasía “solidaria” de la Teletón en Chile

Hablar de discapacidad en Chile parece ser sinónimo de Teletón. La Teletón es una institución de beneficencia asistencial que, a partir de 1978, en plena dictadura militar, adquiere la forma de una campaña anual televisa que busca colectar fondos para dar rehabilitación a niños con discapacidad. Tomando el formato de la Telethon norteamericana creada por Jerry Lewis en 1966- en las llamadas “27 horas de amor”-, desde aquellos días a la actualidad, los canales chilenos una vez al año, emiten en simultáneo un espectáculo al cual asisten autoridades estatales, miembros de la farándula local e internacional y se exponen historias de vida de niñitos con discapacidad junto a sus familias (Humeres, 2013).

Afiche_Teletón_2015foto-teleton

El tono melodramático, el énfasis en la “superación” por alcanzar un presunto cuerpo “normal”/ “sano”, generalmente vehiculizada en la obsesión por lograr que el niño camine, reproducen una mirada de la discapacidad completamente miserabilista. Lire la suite

Les photographies de manifestations des personnes handicapées des années 1970.

Prises sur le vif, les photographies de manifestations sont généralement considérées pour leur valeur informative, et les chercheurs sont tentés de leur attribuer une dimension objective. Néanmoins, elles ne reflètent pas la réalité de l’événement, mais la vision que désire en donner le photographe, ou l’éditeur du journal lorsqu’elles sont publiées. L’historien doit donc se montrer prudent lorsqu’il s’interroge sur la valeur documentaire de ces clichés, puisqu’elles tendent à naturaliser les faits qu’elles documentent. Pour éviter les erreurs de sens ou d’interprétation, il est nécessaire de comprendre les conditions de la production et de la diffusion de ces photographies.

Pour cela, il faut prendre en compte les possibilités techniques de photographie de l’époque, pour déterminer précisément les choix techniques et esthétiques, notamment les choix de cadrage du photographe, et analyser les choix éditoriaux de publication de la photographie au sein d’un ensemble plus large (titre de l’article, légende, etc.).

Prenons l’exemple d’une photographie publiée dans le journal argentin El Descamisado, journal officieux des Montoneros, un groupe péroniste révolutionnaire d’orientation marxiste. Cette photo montre des hommes portant une pancarte « Nous ne demandons pas l’aumône, seulement que l’on respecte nos droits (No pedimos limosna, solamente queremos nuestros derechos ».

Photographie prise par un inconnu sur la manifestation des internés de l’Institut municipal de réadaptation, Buenos Aires, fin mai/début juin 1973.

photolisiados1

Source : « Lisiados », El Descamisado, Buenos Aires, n°3, 5 de junio de 1973.

Lire la suite

Etude comparative de la couverture médiatique de deux marches pour les droits des personnes handicapées (Espagne 1933, Bolivie 2011).

En septembre 1933, une demi-douzaine de personnes dites « invalides » entreprennent une marche entre Zaragoza et Madrid. Ces militants demandent le placement des invalides aptes à des postes subalternes de l’Etat, et la concession de pensions à vie pour ceux qui ne peuvent pas travailler.

Le 15 novembre 2011, à Trinidad (Bolivie), dix sept personnes handicapées physiques débutent une marche de plus d’un millier de kilomètres afin de rejoindre la capitale La Paz. Leur objectif est de revendiquer le droit à l’obtention d’une pension de 3000 pesos bolivianos. Leur voyage se termine 100 jours plus tard, le 23 février 2012. Cette marche mobilise en tout plus d’une centaine de personnes handicapées appartenant aux couches les plus populaires de la société.

Nous allons tenter brièvement d’analyser la couverture médiatique différente portée à ces deux marches de personnes handicapées, qui se définissent par le fait de « parcourir à pied de longues distances de ville à ville à travers un ou plusieurs pays pour sensibiliser les populations des régions traversées à une injustice et pour interpeller l’opinion et les pouvoirs publics ».

La marche de 2011 fait l’objet d’une couverture médiatique nettement différente de celle de 1933, notamment du fait des progrès techniques réalisés dans le domaine de la photographie au cours du XXe siècle (apparition des photographies numériques, démocratisation de la photo, généralisation de la prise d’images en mouvement, etc.).

Lire la suite