Parution de l’ouvrage Pour une histoire du handicap au XXe siècle. Approches transnationales (Europe et Amériques)

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage “Pour une histoire du handicap au XXe siècle. Approches transnationales (Europe et Amériques)”, aux Presses Universitaires de Rennes, en janvier 2018. Ce livre constitue l’aboutissement de huit ans de recherches dans les archives de nombreux pays (Argentine, Brésil, Espagne, Uruguay, France, Suisse, Suède, Etats-Unis).

Ce livre aborde deux sujets, la construction des politiques internationales du handicap et le développement des politiques du handicap à l’échelle nationale au cours du XXe siècle.

Dans la première partie, je restitue la genèse des principales normes internationales sur le handicap adoptées par les organisations internationales des années 1920 jusqu’aux années 1980, en dégageant les enjeux géopolitiques et les multiples pressions exercées par les ONG. J’y démontre que les politiques internationales du handicap changent radicalement d’orientation à partir de la Seconde Guerre mondiale, en basculant vers une logique libérale. En effet, alors que le projet valorisé par le Bureau international du Travail après la Première Guerre mondiale s’inspire des modalités européennes de la rééducation des mutilés de guerre, d’inspiration socialisantes, l’ONU et l’OIT valorisent après la Seconde Guerre mondiale un autre projet de réadaptation des handicapés, d’inspiration plus libérale, développé par les pays de l’espace nord-atlantique, en particulier les Etats-Unis et l’Angleterre. Ce dernier projet se caractérise avant tout par une légalité libérale dans le domaine de l’emploi, avec le refus des mesures de quota appliquées aux entreprises privées, la croyance en une productivité potentiellement égale des invalides, la valorisation du placement sélectif en milieu compétitif pour les travailleurs handicapés productifs, la constitution d’ateliers protégés pour les personnes jugées peu productives et celles au chômage.

Dans la seconde partie, j’analyse la construction des politiques nationales du handicap, en cernant l’influence des mobilisations associatives et celle des experts internationaux. En effet, l’ONU, l’OIT et l’OMS envoient des experts spécialisés sur le handicap en Argentine, au Brésil et en Espagne à la fin des années 1950. Par leur action, les organisations internationales favorisent la convergence progressive des politiques publiques du handicap des trois pays étudiés vers le modèle nord-atlantique des politiques publiques du handicap.

Vous pouvez accéder au plan détaillé de l’ouvrage ici.

Vous pouvez accéder gratuitement à l’introduction de l’ouvrage en cliquant ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.