A century of hampered and restrained social conquests

 Chronological timeline on the social conquests achieved at international level by the disability rights movements.

To read it more easily, I advise you to download this chronological timeline by clicking on the right button of the mouse « save image as… ». You will then be able to enlarge it as you wish.

This chronological timeline is designed for educational purposes, it allows you to show :
– The adoption of binding international legal instruments (enabling the rights of disabled people to be guaranteed at international level) is late in coming (especially from the 1980s onwards). The adoption of the Convention on the Rights of Persons with Disabilities deserves to be inscribed in the long history of struggles for the rights of persons with disabilities.
– the existence of movements for the rights of persons with disabilities differentiated according to the type of impairment or the origin of impairments at the beginning of the 20th century. Each movement initially campaigned for specific benefits for one category (the blind, the war-disabled, etc.). A progressive unification of causes took place from the 1950s onwards under the impetus of the UN and the ILO, but this unification of causes was only partial until the mid-1970s, with some movements managing to obtain recognition of their specific rights in the early 1970s (the rights of the « mentally retarded » in particular). The adoption of the Declaration of the Rights of Disabled Persons in 1975 definitively confirmed this unification of causes, and the equalization of rights between all categories of disabled persons.
– This timeline also makes it possible to insist on the fact that international texts (convention or recommendation) regulated the utopias promoted by associative actors, i.e. that these international texts legitimised certain rights and concealed or denied others.
– It also makes it possible to insist on the role of eugenicist and neo-liberal ideas as a potential threat to certain rights.

Feel free to leave comments so that I can improve it!

Parution de l’ouvrage Pour une histoire du handicap au XXe siècle. Approches transnationales (Europe et Amériques)

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage « Pour une histoire du handicap au XXe siècle. Approches transnationales (Europe et Amériques) », aux Presses Universitaires de Rennes, en janvier 2018. Ce livre constitue l’aboutissement de huit ans de recherches dans les archives de nombreux pays (Argentine, Brésil, Espagne, Uruguay, France, Suisse, Suède, Etats-Unis).

Ce livre aborde deux sujets, la construction des politiques internationales du handicap et le développement des politiques du handicap à l’échelle nationale au cours du XXe siècle.

Dans la première partie, je restitue la genèse des principales normes internationales sur le handicap adoptées par les organisations internationales des années 1920 jusqu’aux années 1980, en dégageant les enjeux géopolitiques et les multiples pressions exercées par les ONG. J’y démontre que les politiques internationales du handicap changent radicalement d’orientation à partir de la Seconde Guerre mondiale, en basculant vers une logique libérale. En effet, alors que le projet valorisé par le Bureau international du Travail après la Première Guerre mondiale s’inspire des modalités européennes de la rééducation des mutilés de guerre, d’inspiration socialisantes, l’ONU et l’OIT valorisent après la Seconde Guerre mondiale un autre projet de réadaptation des handicapés, d’inspiration plus libérale, développé par les pays de l’espace nord-atlantique, en particulier les Etats-Unis et l’Angleterre. Ce dernier projet se caractérise avant tout par une légalité libérale dans le domaine de l’emploi, avec le refus des mesures de quota appliquées aux entreprises privées, la croyance en une productivité potentiellement égale des invalides, la valorisation du placement sélectif en milieu compétitif pour les travailleurs handicapés productifs, la constitution d’ateliers protégés pour les personnes jugées peu productives et celles au chômage.

Dans la seconde partie, j’analyse la construction des politiques nationales du handicap, en cernant l’influence des mobilisations associatives et celle des experts internationaux. En effet, l’ONU, l’OIT et l’OMS envoient des experts spécialisés sur le handicap en Argentine, au Brésil et en Espagne à la fin des années 1950. Par leur action, les organisations internationales favorisent la convergence progressive des politiques publiques du handicap des trois pays étudiés vers le modèle nord-atlantique des politiques publiques du handicap.

Vous pouvez accéder au plan détaillé de l’ouvrage ici.

Vous pouvez accéder gratuitement à l’introduction de l’ouvrage en cliquant ici.